Illustrations diverses...

Projets

Docteur Henri est débordé !

Docteur Henri est un petit docteur soignant tour à tour les bobos des animaux qui viennent le consulter. A chaque animal, le docteur ingénieux trouve un outil adapté et surprenant.

 

Ceci est un petit projet réalisé pour mon diplôme de fin d'étude dans lequel j' ai mis tout mon cœur d'enfant.


La cuisine des Kichwa (Equateur, Amazonie)

Mon frère en étude d'anthropologie est parti vivre 4 mois au sain d'une tribu kichwa dans la forêt amazonienne en Équateur : les indigène de la province de Napo ("Napo runa"). Cette excursion était une enquête de terrain anthropologique dans le but de rédiger son projet mémoire : il y a étudié l'économie des napo runa notamment dans le domaine de la production et de la consommation de nourriture.

 

Pour appuyer son mémoire j'ai réalisé ces illustrations. D'autres viendrons, plus précise, sur la préparation de la bière de manioc pas à pas : de la récolte à la fermentation en passant par la mastication des morceaux de manioc, activité uniquement féminine et permettant la fermentation.


Pop up : Les monstres

Voici un livre pop up basé sur une chanson de Stupéflip "quand j'étais petit j'aimais bien les monstres". Il est fabriqué manuellement : j'ai tout d'abord fait beaucoup de petites maquette à blanc avant de pouvoir me lancer dans l'élaboration de chaque forme que j'ai peinte, scannée, découpée, mise en forme et collée. 

 

C'est un projet qui m'a passionné car il est autant ludique à réaliser qu'à manipuler!



Caractères - textes de La Bruyère

Ce travail propose une réflexion sur un ton satyrique de caractères humains universels et intemporels


Passionnée par le portrait par sa capacité à rendre visible de l'extérieur les caractères et les humeurs intérieurs des Hommes, j'ai été très amusée par cet ouvrage brillamment écrit par Jean de La Bruyère en 1688 "les caractères où mœurs de ce siècle". J' en ai extrait de courts passages correspondant à des portraits.
Bien que vieux de 3 siècles et demi, ce texte reste extraordinairement contemporain : à la cour du roi comme aujourd'hui dans la rue, il y a toujours eu des avares, des vaniteux, des misanthropes! C'est cette correspondance qui m'a le plus intéressée, j'ai d'ailleurs commencé à imaginer certaines de mes connaissances à travers la lecture de ces portraits.
La Bruyère fait passer un message sur la politique de son siècle en se moquant subtilement et de manière détournée (avec des faux noms) des gens de la cour du roi à Versailles avec un style incisif. Ce que je trouve honorable c'est qu'il critique tout en respectant : sa vocation est de montrer les défauts pour pouvoir les corriger. De plus il traite ce sujet avec une très grande sensibilité dans l'observation et beaucoup d'humour.


Mythe Bororo : l'origine des maladies

Ces huit illustrations illustrent un mythe des indiens bororos qui explique l'origine des maladie. Une femme, gourmande, va se cacher pour manger tout les poissons de la pêche plutôt que de les ramener au village, elle les engouffre puis se met à gémir ses plaintes. Ses gémissements arrivent au village propageant la maladie et la mort. Ce mythe est répertorié parmis d'autres tous plus étonnants les uns des autres dans le livre "Le cru et le cuit" de Claude Levi-Strauss.